Avant la construction

Avant la construction

Notre Analyse

Avant la construction

  • Introduction

    En visualisant le futur ouvrage de manière plus concrète et parlante, grâce à une représentation en 3D, chaque partie prenante à l’opération apporte son expertise à égalité avec les autres intervenants.

    En instaurant la maquette numérique comme lieu unique et fédérateur, dans lequel sont enregistrées la totalité des informations se rapportant à la réalisation de l’ouvrage, la cohérence et l’agrégation de ces données garantit la solidité du projet.

    En chiffrant les coûts des opérations, par l’association des barèmes de prix directement au sein de la maquette numérique, le montant total de l’opération (et ses variantes potentielles) est estimé de manière immédiate et détaillée.

    En anticipant les difficultés et en appréhendant les solutions grâce au BIM, le chantier sera mené avec organisation et méthode afin de parer à toute mauvaise surprise.

  • Effectuer des choix pertinents

    Intrinsèquement, le BIM engendre l’utilisation de la maquette numérique et de sa représentation visuelle avec la réalité augmentée. Dès lors, les choix techniques et stratégiques sont effectués dès le départ, grâce au recours aux simulations et aux tests successifs, certifiés par une précision absolue. Des deux côtés du contrat, l’aide est plus qu’appréciable :

    Pour le client, c’est la possibilité de concevoir un avant-projet viable avec l’équipe chargée de la réalisation du projet.

    Pour l’équipe en charge du projet, c’est la possibilité de concevoir des plans et leurs chiffrages, incorporant la totalité des contraintes. De plus, les ouvrages complexes tant en architecture, qu’en solutions techniques ou environnementales trouvent une représentation réelle grâce à la maquette 3D numérique.

  • Apprécier la totalité de l’ouvrage

    Tous les acteurs du projet (maître d’ouvrage, maître d’œuvre, architecte, bureau d’études et cotraitants et sous-traitants…) sont à même visualiser et d’intervenir grâce à la modélisation couche après couche sur l’ensemble des paramètres de l’ouvrage.
    La synchronisation des acteurs participants autorise les changements, ajustements et adaptations au réel, de manière bien plus concrète et parlante que sur une projection de plans en 2D.

  • Garantir l’enveloppe budgétaire

    En introduisant les barèmes de prix détaillés au sein de la maquette numérique, les coûts globaux de réalisation sont extraits afin donner une meilleure appréciation des dépenses engendrées, et ce grâce à un dispositif imparable :

    • La maquette numérique autorise la synthèse de toutes les données attachées aux différents corps de métiers, ainsi qu’à l’architecte ou au bureau d’études.
    • Les quantités sont récupérées, additionnées et analysées.
    • Les pertes, déperditions, et autres facteurs thermiques sont pris en compte.
    • À chaque modification, le modèle est mis à jour, assurant ainsi une actualisation et une synchronisation de tous les coûts de l’ouvrage.
  • S’assurer de la cohérence des informations

    Sachant que la maquette est le lieu unique où sont enregistrées la totalité des informations, cette mise en commun des données évite les incohérences, les redites, les superpositions parasites. Chaque information complémentaire ou supplémentaire s’intègre au processus, avec la visualisation des répercutions sur l’ensemble. En cas d’interférences ou de conflit entre les différentes maquettes, les anomalies sont immédiatement détectées.

  • NOUS CONTACTER

    NOUS CONTACTER

    VOUS DÉSIREZ EN SAVOIR PLUS SUR LE BIM ?

    Contactez-nous