Franchir le pas sereinement

Franchir le pas sereinement

Notre Approche

Franchir le pas sereinement

  • Introduction

    Nous sommes là pour vous faire aimer le BIM… ! Au-delà de cette boutade, nous sommes certains qu’une aide qualifiée est absolument nécessaire pour que vous passiez sans encombre ce changement de paradigme unique dans la vie de votre entreprise.

    Phase B vous donne 4 bonnes raisons (au moins… !), pour achever de vous convaincre de franchir le pas. Certes la démarche est majeure dans la vie de votre entreprise, sa mise en place est loin d’être anodine, c’est pourquoi, nous mettons toute notre expérience et tout notre savoir-faire à votre service.

  • La liberté de décision

    Parce que l’architecte retrouve son statut de maître d’œuvre. L’architecte va au-delà de son périmètre traditionnel vu sous l’angle artistique, pour aborder la position de concepteur et d’organisateur d’objets virtuels, pour une meilleure emprise avec la réalité du chantier.

    Parce qu’on est plus libre de proposer des scénarii et les chiffrer. Réactivité et intégrations des modifications en temps réel, avec des répercutions sur l’ensemble des paramètres de la maquette, pour des décisions réalistes avant de franchir l’étape de mise en œuvre.

  • La clarté du projet

    Parce qu’on peut dessiner en 3D. Ce qui marque une évolution radicale dans la pratique de l’exercice architectural.

    Parce qu’il est plus facile de réaliser une synthèse Plans / Coupes. En présentant le projet de manière plus exhaustive et claire pour les interlocuteurs, y compris ceux qui ne lisent pas forcément un plan, la maquette numérique devient un excellent vecteur de communication.

  • La rationalité du travail

    Parce qu’on peut contrôler de la cohérence des informations. Issus de la même matrice informatique, la maquette numérique garantit la concordance et l’agrégation de tous les paramètres de la construction.

    Parce qu’on s’affranchit de tâches répétitives. En particulier la ressaisie d’informations. Grâce à un workflow informatique qui intègre les données communes, la maquette numérique évite ce grand classique du bâtiment de pertes de temps et d’informations, où toutes les données sont ressaisies 7 fois en moyenne… !

  • La transparence des relations

    Parce que l’on analyse en permanence les interactions. Grâce aux outils de synthèse de la maquette, on effectue des rapprochements entre les différentes strates de la construction : matériaux, isolation, ensoleillement, éclairage, ventilation, extraction…

    Parce qu’on travaille sur le même job de manière simultanée. Au sein d’une équipe, chacun a la possibilité de voir l’évolution du travail et les modifications apportées par chacun : collaboration et répartition améliorent à terme le résultat du travail.

  • DOMAINES D'INTERVENTION

    DOMAINES D'INTERVENTION

    TÉLÉCHARGER NOTRE FICHE AU FORMAT PDF

    Voir la fiche